Actualité


Y a t-il un trou dans la chaussette communale?

Telle est la question que l'opposition IC-LdB a posée a la majorité au dernier conseil communal de rentrée.

Voilà déjà 10 mois que la majorité communale PS-MR-ÉCOLO a rejeté la liste du bourgmestre Bertrand dans l'opposition malgré sa victoire éclatante aux dernières élections. Dix mois plus tard, nous attendons toujours la présentation du programme stratégique de la majorité, une ligne financière pour les 6 prochaines années, une réflexion sur les emprunts et la fiscalité communale...En 10 mois, toujours rien... C'est à désespérer!

Lors du conseil de septembre, les conseillers communaux ont pu analyser la situation financière de la commune. Si on suit les chiffres de prévision de dépenses et de recettes présentés par l'actuel bourgmestre et son équipe, ils sont mal partis et la situation financière de Sombreffe risque de bien vite se dégrader: en seulement 10 mois, le boni cumulé des années antérieures a fondu en passant de 1.931.776€ à 438.315€ et les réserves ont fondu de 1.279.000€ à 948.000€! En seulement dix mois, le bas de laine sombreffois est donc passé de 3.210.000€ à 1.386.000€! À ce rythme là, ils tiendront deux ans à moins d'augmenter les impôts communaux...

En séance publique du conseil communal, nous avons vigoureusement dénoncé cette gestion à la "petite semaine" d'une équipe qui ne prend pas de décision structurelle pour anticiper les chocs économiques et financiers et qui se contente de pleurnicher en rejetant la faute sur les autres niveaux de pouvoir: c'est la faute à la police, c'est la faute aux pompiers, c'est la faute à l'aisbs, c'est la faute au régime des pensions des fonctionnaires communaux,... À les écouter, ce serait presque la faute de l'ancienne majorité d'être responsable de leur inertie actuelle...

Nous avons réaffirmé que la majorité actuelle a perdu 10 mois à ne pas décider, se contentant de gérer la commune comme si tout allait bien en continuant à investir et à augmenter les charges de personnel au lieu de réduire la voilure des investissements et les frais de fonctionnement au strict minimum! Mais en sont-ils capables? Les dix premiers mois de gestion de cette équipe ne plaident en tout cas pas en leur faveur... Nous serons fixés lors de la présentation du budget 2014 en novembre prochain... Suite au prochain numéro! Comptez sur nous pour suivre cela de très près!

 

 

 

 

Etienne Bertrand,
Conseiller Communal
Conseiller Provincial
Bourgmestre de Sombreffe 2001 à 2012